Qui suis-je ?

Moi c’est Julie, un peu rêveuse, éternelle optimiste, intensément passionnée. Je fonctionne beaucoup à l’instinct.
Si tu me lis aujourd’hui, je ne pense pas que ce soit par hasard, et je suis même certaine que c’est pour qu’on accomplisse de grandes choses ensemble !
coach communication digitale bienveillante éthique

Originaire d’un petit village au pied du Luberon, j’ai grandi principalement seule et entourée par la nature. On m’a transmis des valeurs de respect et d’attention envers mon environnement qui sont aujourd’hui primordiales dans mon quotidien. 

 

"Les hommes politiques ne contrôlent plus rien; c'est l'économie qui gouverne. Le marketing est une perversion de la démocratie: c'est l'orchestre qui gouverne le chef." Fréderic Beigbeder 99F

Etant isolée et peu sociable, je me suis très tôt de intéressée à l’informatique. Les logiciels de retouches d’image étaient pour moi comme des nouveaux jeux vidéos, et ils m’ont permis de découvrir conjointement la photographie afin d’exprimer ma créativité.

D’un naturel très curieux, ne pas pouvoir bouger comme je le voulais a été une profonde source de frustration dans ma vie. Heureusement, à 18 ans j’ai pu partir poursuivre mes études sur Montpellier, puis à Besançon où j’ai obtenu mon DUT Information-Communication option Publicité. Le côté psychologique du Marketing me faisait vibrer, tout autant que la possibilité de décupler mon potentiel artistique pour répondre à des besoins chiffrés.

J’étais fane d’Octave Parango, et par conséquent je voulais être DA dans une grande agence Parisienne et puis… ça ne s’est pas fait.

Green lifestyle : mes engagements

A la place je suis rentrée à la maison et j’ai trouvé des p’tits boulots en plonge ou en intérim. C’est justement dans une mission que pour la première fois j’ai entendu parler d’huiles essentielles, d’huiles végétales, de rhassoul et d’autres ingrédients naturels. 

En m’intéressant à ces alternatives je découvrais que les crèmes pharmaceutiques et les trop habituels gels douche senteur Sensualité ou Dentelle n’étaient pas ce qu’on me faisait croire. Plus tard je me confronterais à l’industrie alimentaire, et le constat en sera d’autant plus influant. 

En parallèle, grâce à un voyage en Suède avec une amie ingénieure en écologie, j’ai pris conscience de l’impact intersidéral de nos déchets, et de hô combien notre consommation était superflue et néfaste aussi bien pour nous que pour la planète. J’ai commencé à approfondir ce sujet en cherchant des alternatives et en agissant à mon niveau. Je changeais mes habitudes de consommation, tout en restant paumée professionnellement.

Se perdre pour se retrouver : écouter sa voix intérieure

A l’intérieur de moi brûlait depuis l’adolescence cette envie de partir vivre à Londres. Alors j’ai nourri le feu. Et il ne m’a pas consumée, au contraire, il a réchauffé mon être et m’a fait me sentir vivante comme jamais.

Et puis j’ai continué à voyager un peu, un séjour plus court en Uruguay qui a été une révélation pour moi. 

Tout ce temps là je nourrissais ma passion pour l’informatique en codant des articles de blog pour raconter mes aventures ! Je partageais les photographies ses visages que je croisais, je racontais les histoires de ces cultures si différentes. Je rêveais d’un monde plus respectueux, plus simple, avec moins de pollution, moins d’excès et moins de cruauté.

C’est alors que comme une évidence m’est apparu ma prochaine destination. Je voulais travailler dans le Webmarketing pour aider des petites entreprises avec des valeurs similaires aux miennes à se faire connaître, à propager leur message de paix, d’amour, de bienveillance. Avec l’espoir d’encourager la population à aller vers une consommation plus respectueuse. 

 

Résonance

En 2015 je repris mes études pour obtenir mon DEES en E-commerce. J’étais en alternance dans une entreprise familiale régionale, leader du marché de l’infusion biologique en magasin spécialisé.

C’était le job de ma vie. 

Seulement le rythme voiture-bureau-dodo avait un léger goût amer. 

Un goût de manque de liberté.

En 2016, fin de contrat, je décide donc de lancer ma propre activité de service en communication tout en continuant de me perfectionner à la maitrise professionnelle des réseaux sociaux. 

J’ai sauté le pas de l’entrepreneuriat dans l’optique de travailler en étroite collaboration avec des clients et partenaires aux valeurs similaires aux miennes. 

Aujourd’hui, forte de mon expérience professionnelle, j’ai envie d’aider et de transmettre encore d’avantage grâce au coaching et à l’accompagnement. 
Je suis impatiente d’entendre ton histoire et que l’on embellisse ensemble ton projet pour qu’il contribue à rendre ce monde un peu plus conscient et meilleur.